Connexion







 Les plaines d'Illadia

Premier Rêveur
Maître Rêveur


Inscrit le: 07 Juin 2007
Messages: 315


Les plaines d'Illadia



Illadia est probablement la plus vaste des sept contrées du continent. Elle est, cependant, la contrée la moins densément peuplée. Illadia peut, en effet, être qualifiée de terre sauvage, désertique où les éléments s'affrontent ne laissant que peu de place aux êtres persistant à y survivre.

Limité au sud par les Monts Azenorïgs et au nord par les Dents de Wintaglrä, tout le vaste territoire illadien est terre de collines, plaines et landes. Le vent passe tantôt rageur, tantôt destructeur mais le plus souvent calme et apaisant, rassurant et... omniprésent.
En Illadia, il ne se passe pas un jour sans que l'on soit caressé ou fouetté par un courant d'air soudain. Tout le paysage est façonné par cet infatigable travailleur. La végétation est rachitique et fuyante, préférant se plaquer au sol plutôt que de vouloir défier le ciel et la hauteur. Les seules forêts que l'on puisse trouver dans ces plaines venteuses sont, soit au sud où quelques petites forêts tentent de se cramponner aux monts, leurs tuteurs, soit au nord où l'on trouve l'une des plus grandes forêts du continent, Koadëg dite la Grande, partagée à égale mesure avec le Royaume Varostan, son voisin en est.

Comme sus-dit, ces terres sauvages, gouvernées par Mère-Nature et par son gendre et vassal aérien, sont aussi sujettes à un véritable déchaînement des éléments. Le ciel et la terre se confondent et l'horizon pourtant si aéré, devient en quelques instants présage de maux certains.
Lorsque le ciel s'assombrit alors que le soleil n'est pas encore couché et que le vent se fait violent, il s'avère dangereux de se trouver mêlé à la nature.

C'est dans cette sauvagerie hostile à la civilisation que vivent les peuples nomades illadiens se désignant eux-mêmes sous le nom de Lezenn Ti. Ces peuples vivent détachés de toute sédentarisation mais sont pourtant enracinés dans ces terres hostiles qui leur ont donné naissance. Il est très rare que l'on rencontre un nomade hors de leurs immenses plaines.

"On raconte que le vent chante aux oreilles de ces nomades infatigables..."



Groberik l'Ancien, Grand Historien de l'Université d'Arthanaël




Découpage territorial des plaines



Légende :

- 0 : Sarklec'h
- I : Tribus des Heimh'o
- II : Tribus des Menez Gwenn
- III : Tribus des Ozhac'h
- IV : Tribus des Kerouac
- V : Tribus des Beg ar Ch'ar
- VI : Tribus des kazhig
- VII : Tribus des Brienn
- VIII : Tribus des Arallec'h
- IX : Tribu des Xolariannes
- X : Enëzeg
- XI : Crannög

______________________________________________


MessagePosté le: Jeu 15 Juil - 12:21 (2010) Répondre en citantRevenir en haut
Publicité







PublicitéSupprimer les publicités ?


MessagePosté le: Jeu 15 Juil - 12:21 (2010) Revenir en haut
Répondre au sujet






Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation


Les Sept Contrées du Grand Rêve © 2007-2017
Powered by phpBB © 2001-3 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com