Connexion







 Une bribe de liberté...

Lamya
Fanãr


Inscrit le: 24 Juil 2011
Messages: 33
Féminin


" Lamya !" appella la patronne.
" Je suis là, mademoiselle Marte !" répondit Lamya

Lamya est une jeune humaine de 15 ans. Ayant perdu la mémoire, on ne sait pas si elle a une famille. Une jeune herboriste du prénom de Lyne la retrouvée inconsciente dans une petite clairière dans un archipel méconnu. Ne pouvant la garder, elle la confia à une connaissance. Cette femme vivait bien mais était très feignante. Elle obligeait la jeune fille à travailler pour son compte en échange d'éducation, de nourriture et d'un toit pour dormir.

" Bon, Lamya, voici tes tâches pour la journée : nettoyer la maison de fond en comble, balayer la cour et te chercher du travail.
- Pardon ? la jeune fille n'en croyait pas ses oreilles, elle avait bien entendu: chercher un "travail" !
- Oui, tu as bien entendu. Je pense que tu es en âge de pouvoir trouver un métier convenable pour pouvoir toi-même gagner ton pain.
- Merci, mademoiselle Marte, merci, dit Lamya en s'inclinant.

Après avoir accompli ses dernières tâches dans cette maison. Elle réflechit longuement au métier qu'elle voulait faire. Rien dans cette ville en tout cas. Puis elle repensa à Lyne, cette jeune femme qui l'avait sauvée, elle était herboriste. Herboriste. Voilà un métier qui pouvait lui plaire. Mais ne sachant rien sur les plantes elle dut aller à la bibliothèque. La bibliothèque l'était un endroit méconnu. Elle n'y avait jamais mis les pieds. Mais cet endroit l'intriguait beaucoup. Tous ces livres, tous ces parchemins... Cela était vraiment très intéressant. Elle appris beaucoup de choses mais pas assez et la pratique manquait. Elle se rendit donc vers le centre ville, quittant les Faubourgs.
" L'herboristerie ? Mais jeune fille c'est dans les Faubourgs !
- Oh, mince j'en viens ! Merci beaucoup, monsieur."

Lamya dut rebrousser chemin. En marchant elle repensa à sa vie écoulée. Elle repensa au jour où elle avait ouvert les yeux dans ce lit, à ses côtés Lyne, jeune herboriste. Elle se souvint que quand elle s'était réveillé, elle avait eu cette sensation désagréable qui ne la quittait plus depuis mais c'était atténué, l'oubli... La seule chose dont elle se souvenait était son prénom. Lamya. Elle pensa tellement que par hasard elle arriva à une petite boutique avec un panneau où il y avait une plante et le nom d'"herboristerie". Elle entra. La pièce était sombre et les plantes cachaient le peu de lumière qui rentrait par une petite fenêtre. Il y avait partout des plantes qui, avec leurs racines, rendaient la traversée du petit couloir assez risquée. Elle trébucha plusieurs fois mais se rattrapa à chaque fois, de justesse. Elle arriva enfin au comptoir où dormait une vieille femme.

" Euh, madame ?"

______________________________________________
Que la vérité éclate !


MessagePosté le: Dim 24 Juil - 22:51 (2011) Répondre en citantRevenir en haut
Publicité







PublicitéSupprimer les publicités ?


MessagePosté le: Dim 24 Juil - 22:51 (2011) Revenir en haut
Premier Rêveur
Maître Rêveur


Inscrit le: 07 Juin 2007
Messages: 315


La vieille dame en question s'ébroua à l'appel de la jeune fille. Emergeant lentement du sommeil, elle releva la tête et levant des bras décharnés vers le ciel, comme pour prier, elle s'étira comme un vieux chat fatigué, faisant même craquer quelques articulations.

Boahhh ! Je me suis encore endormie sur le comptoir... Décidément, ce n'est plus de mon âge que d'attendre à longueur de journée qu'un client daigne entrer dans ma boutique.

Posant subitement les yeux sur la jeune fille qui venait de la réveiller, elle l'étudia un moment avant de répondre à son appel.

-" Que puis-je faire pour toi, jeune enfant ? Ne me dis pas que tu as déjà besoin de mes services pour faire partir un quelconque enfant dormant en ton sein... Pas à ton âge... Dans ce cas, je préfère grandement retourner à mes occupations !"

Voyant que la jeune cliente n'avait pas un humour noir très développé, la vieille dame continua.

-" Bon, bon, je plaisantais... Quoique ça arrive plus souvent qu'on ne le croirait et j'ai horreur de ce genre de clientèle. Mais les temps ne sont plus aussi prospères qu'avant pour ma boutique et je ne peux refuser aucune rentrée d'argent... Mais que veux-tu donc, mon enfant ?"

______________________________________________


MessagePosté le: Lun 25 Juil - 10:16 (2011) Répondre en citantRevenir en haut
Lamya
Fanãr


Inscrit le: 24 Juil 2011
Messages: 33
Féminin


" Heu, bonjour madame, dit la jeune fille intriguée par la vieille dame.
- Je voudrais savoir si vous connaissez une certaine Lyne Oxalis ?"

La vieille femme la regarda bizarrement. Lyne avait été son apprentie mais elle partait par-ci par-là, il n'y avait pas beaucoup de monde qui la cherchait. Et la vieille dame n'était par le genre de femme à être stupide, la jeune fille pouvait bien être de la garde. Et elle ne donnait pas des renseignements gratuitement. Elle se contenta d'hausser les épaules. Et de dire avec un sourire sadique :
- Peut-être que oui, peut-être que non. Et je ne donne pas mes informations à des gens inconnus.

Lamya était embêtée. Elle ne voulait pas dire son secret à la vieille dame qui commençait à l'énerver.

- C'est une amie à moi.

La vieille dame la détailla avec un air hautain. Une amie, hein ? La jeune fille n'était pas vraiment le genre d'amie que Lyne fréquentait. La vieille femme était encore plus méfiante. La jeune fille le sentit car elle fit une grimace. Ça n'allait pas être une partie de plaisir. La vieille femme était plutôt coriace et cela commençait à énerver Lamya.

______________________________________________
Que la vérité éclate !


MessagePosté le: Lun 25 Juil - 11:21 (2011) Répondre en citantRevenir en haut
Premier Rêveur
Maître Rêveur


Inscrit le: 07 Juin 2007
Messages: 315


Une lueur étrange passa soudainement dans le regard de la vieille dame.

- "Excusez-moi mais comment avez-vous dis que vous vous nommiez ? Je suis vieille, j'ai probablement du oublier..."

Bien évidement, la vieille dame savait pertinemment que la jeune personne au centre de sa boutique ne s'était pas présentée. Mais, cette petite ruse fonctionne toujours pour consolider son avantage lorsqu'on est engagé dans une conversation si serrée. Mieux vaut toujours faire sentir à son interlocuteur la maladresse qu'il a commise que de la lui dire franchement.

De plus, cette question, loin d'être anodine était posée dans un seul et unique but.
La vieille dame venait à l'instant de se rappeler qu'il y a de cela quelques années, Lyne était rentrée dans sa boutique avec un lourd fardeau sur les épaules. Ensemble, les deux herboristes s'étaient occupées d'une jeune enfant souffrante pendant plusieurs jours avant qu'elle ne sorte du coma et qu'elle ne commence sa longue convalescence. La vieille dame se souvint que la petite avait perdu la mémoire à un tel point qu'elle avait perdu l'usage de ses membres et semblait être retombée au stade du bambin gazouillant en couche-culotte.
Seul son nom lui était revenu en mémoire...

Quel était son nom encore... Ma mémoire me fait réellement défaut !

La vieille herboriste plissa imperceptiblement les paupières et attendit.

______________________________________________


MessagePosté le: Lun 25 Juil - 12:52 (2011) Répondre en citantRevenir en haut
Lamya
Fanãr


Inscrit le: 24 Juil 2011
Messages: 33
Féminin


La jeune fille était bien embêtée. Elle ne voulait que la vieille soit au courant de son secret. Ou plutôt, qu'elle se souvienne de son secret car Lamya se souvenait qu'une vieille dame était à son chevet le jour où elle s'était réveillée ici même.

La vieille, pendant ce temps, voyait bien que la jeune fille était embêtée. Et elle eut du mal à se retenir d'éclater de rire. Cependant, elle ne se souvenait toujours pas du prénom de la jeune fille que Lyne avait rapporté. Fichue mémoire. C'est alors que la jeune fille la surprit en se décidant à parler:

" Euuh, en... en f.. fait j... je su... suis en fait je suis Limya Marte, mentit la jeune fille.

Ah ! Limya ! C'était un prénom de ce genre mais c'était plutôt Lamya que s'appelait la jeune fille qu'elle et Lyne avaient recueillie, en plus, la jeune fille Limya ne se souvenait plus de son nom. Hum, à moins que la jeune fille n'ait menti, elle s'était trompée. Marte. Voila un nom qui lui faisait penser à quelque chose. Mais quoi ? Fichue mémoire !

Pendant ce temps, la jeune fille triomphait. Elle voyait bien que la vieille était ennuyée, mais avait-elle réussi à l'écarter de la vérité ? Et puis, elle se rendit compte qu'elle avait fait une gaffe. Mademoiselle Marte n'avait pas de fiancé et encore moins de mari. Et elle n'avait jamais eu d'enfants.

- Euuh, Désolé, je me suis trompée. Je m'appelle Lamya Marte. Mais Marte est juste le nom de ma maît... mon ancienne maîtresse.

La vieille dame eut un sourire.

______________________________________________
Que la vérité éclate !


MessagePosté le: Lun 25 Juil - 21:53 (2011) Répondre en citantRevenir en haut
Premier Rêveur
Maître Rêveur


Inscrit le: 07 Juin 2007
Messages: 315


En temps normal, la vieille dame ne serait pas tombée dans le faible piège que lui avait tendu la petite, elle était bien trop futée. Mais l'âge et la fatigue aidant, elle s'était laissée bernée, bien trop occupée à essayer de se remémorer le nom de cette sotte de gamine.

Une fois le mensonge percé, les traits de la vieille dame prirent un air malicieux comme savent si bien le faire les dames âgées.

- "Ahhh, ahhh, mais tu as bien grandi ! Tu n'étais pas plus haute que trois pommes lorsque tu as franchi le seuil de ma boutique après y avoir été alitée pendant presque un mois.
Tu es presque une jeune femme à présent... Mais te souviens-tu de moi ?"

Le sourire aux lèvres, la vieille herboriste se leva de son siège et contourna le comptoir pour faire face à la jeune fille.

- "Oh oh ! Tu m'as presque dépassé en taille mais je reste la plus grande !
Lyne ne m'a donné aucune nouvelle de toi après votre départ. Je doute qu'elle ne soit pas allée les quérir par manque de temps, la connaissant, mais ça ne m'aurait pas fait de mal de savoir ce que tu devenais. Je ne savais même pas où elle t'avait placée..."

Prenant subitement Lymia par le bras, elle l'emporta avec force mais douceur vers une petite porte donnant sur l'arrière boutique, là où jadis, elle exerçait ses compétences de guérisseuse.

- "Veux-tu une tasse de tisane ? Je vais mettre l'eau à bouillir. De la tisane à la menthe, ça te va ? il fait tellement lourd dans ces faubourgs ! *Dit-elle en s'éventant* Mais, par contre, comment as-tu fait pour me retrouver, autant d'années passées ? Et..."

Prenant soudainement un air plus sérieux, elle posa la question qui lui brulait sur les lèvres depuis qu'elle avait reconnu dans cette jeune fille, la fillette qu'elle avait soignée auparavant.

- "...pourquoi es-tu revenue ici ? Pourquoi cherches-tu Lyne ?"

Consciente qu'elle parlait toute seule et qu'elle ne laissait pas à Lymia le temps de répondre, elle se tut et alla préparer la tisane.

______________________________________________


MessagePosté le: Lun 25 Juil - 22:19 (2011) Répondre en citantRevenir en haut
Lamya
Fanãr


Inscrit le: 24 Juil 2011
Messages: 33
Féminin


- Bonjour. Madame. Euh, en faites je cherche Lyne parce que ... C'est une longue histoire.

L'affectueuse vieille dame ne dit rien mais son regard montrait qu'elle avait tout son temps.
Lamya sourit. Cette dame était vraiment extraordinaire.

- Eh bien, Lyne m'avait confiée à une connaissances envers qui elle avait confiance. Humm, elle ne la connaissait pas si bien Mademoiselle Marte voulait que je l'appelle comme ça, elle était feignante et me donnait toute les tâche à faire. Elle a grossi à vu œil. Elle disait que si je voulais avoir un toit, à manger et de l'éducation je devais faire tous ce qu'elle me disait de faire. Bien sûr je lui obéissais, j'étais faible et sans défense parce que j'étais jeune sans moyens, sans famille, sans mémoire.
En plus elle prenait une semaine pour m'apprendre quelque chose alors qu'elle pouvait le faire en une heure sous prétexte que par exemple la maison n'était pas assez propre alors qu'on se voyait sur le sol. Tous ça pour me garder plus longtemps.

Lamya fit une pause pour boire une gorgée de la tisane que venait de lui servir la vieille dame.

- Hum cela fait fort longtemps que je n'ai pas bu de tisane aussi bonne ! Je ne vous ennuie pas trop j'espère ?

La vieille femme fit signe que non. Elle avait tout son temps.

- Bien. Donc je disais que Mademoiselle Marte me faisais souffrir. Mais j'ai grandis et elle a dû comprendre qu'elle ne pouvait pas me garder. Et elle ma demandé de me chercher du travail.
J'ai pensé qu'herboriste-soigneuse ? C'est bien ça ? Etait une bonne idée. Après être allé à la bibliothèque je suis passé demander où elle était.
Voilà la raison de ma visite. Alors où est-elle enfaite ?demanda la jeune fille en buvant sa tisane.

______________________________________________
Que la vérité éclate !


MessagePosté le: Lun 25 Juil - 23:03 (2011) Répondre en citantRevenir en haut
Premier Rêveur
Maître Rêveur


Inscrit le: 07 Juin 2007
Messages: 315


La vieille herboriste écoutait attentivement le récit des aventures de la jeune enfant. N'osant l'interrompre, elle attendit patiemment qu'elle ait fini pour prendre la parole.

- "Cette marâtre t'a tout de même appris à lire, on dirait ! Ce n'est pas rien... Maiiiis..."

Ses traits se durcirent et une sorte d'inquiétude maternelle vint déformer ses traits jusqu'alors sereins.

- "...si je te dis où trouver Lyne, à quoi cela t'avancera ? Tu ne penses tout de même pas t'aventurer seule et sans défense dans un si long voyage pour la rejoindre, j'espère ! Ou alors, ça ne servait à rien de te sauver, j'aurais pu tout simplement laisser faire la nature !"

Comprenant trop tard ce qu'elle venait de dire, elle tenta de calmer le ton et repris un air chaleureux.

- "Je ne peux t'indiquer où elle se trouve actuellement. Ce lieu est beaucoup trop éloigné de Port-aux-Brumes pour que je t'y laisse aller seule, tu m'as bien entendue ? *dit-elle en haussant le ton* Retourne chez cette Marte et reviens ici dans un mois. Je pense que Lyne sera revenue et qu'elle passera surement par ici quelques jours."

Voyant l'air attristé de la gamine, la vieille herboriste prit un air désolé et s'empourpra d'embarras.

- "Ou je peux aussi te garder ici. En échange d'un peu d'aide, je peux te montrer ce que c'est d'être une "Herboriste-guérisseuse", comme tu dis !
Première leçon ! Une herboriste est quelqu'un qui cultive, cueille et vend des plantes pouvant agir sur les humeurs des malades ainsi que sur la cicatrisation des plaies, et cetera. Une guérisseuse, elle, vend son savoir-faire pour soigner ces mêmes souffrants, en utilisant, notamment, les plantes que vend l'herboriste. C'est pour ça que l'on voit souvent des guérisseuses faire aussi herboristes, comme moi mais aussi Lyne. Bien qu'elle soit surtout guérisseuse, étant son herboriste attitrée..."

La vieille herboriste alla se chercher une tasse et revint.

- "Bon, et bien, que décides-tu ?"

______________________________________________


MessagePosté le: Lun 25 Juil - 23:28 (2011) Répondre en citantRevenir en haut
Lamya
Fanãr


Inscrit le: 24 Juil 2011
Messages: 33
Féminin


Lamya ne souriait plus. Les première parole de la vieille dame l'avait blessé. Elle savait pertinemment le danger qui l'attendait dehors. Elle devait absolument partir aujourd'hui, sinon, Mademoiselle Martre ne lui laisserait pas une seconde chance. En plus Lamya n'avait pas beaucoup de temps. Car le soleil se couchait déjà et elle ne pouvait pas rester dans les Faubourgs si elle voulait échapper à Marte.

"Je DOIS partir. Il n'est pas question que je reste dans cette ville une semaine de plus, Même un jour.Je n'ai pas le choix. Il faut que je me mette en route avant demain matin 10 heures. Sinon je serai juste une toute petite servante de rien du tout.

Lamya était faché. Sa réaction été bizarre pour la vieille dame car elle avait connue Lamya douce et gentil. Elle ne la connaissait pas. Lamya était colérique. Et malheureusement n'avait pas beaucoup de patience. Surtout quand son temps était limité.

- Aussi j'aimerais que tu me dise où elle est. Mais si tu t'inquiète autant pour moi je peux trouver quelqun. Que m'importe si la route est dangereuse l, longue et que je peux y laisser ma peau ou qu'elle soit d'un ennuie . J'ai pris ma décision. Je part. Et personne ne pourra m'en empêcher. Si tu ne me dis pas où elle est j'interrogerais d'autres personne. Jusqu'à ce que je la trouve.

Voyant que la vieille dame ne disait rien. Lamya attendit un peu. Elle sirota doucement sa tisane. Mais voyant qu'elle ne disait toujours rien. Elle se leva, s'inclina et partit en direction de la boutique. Elle se retourna et dit:

-Merci de m'avoir sauver."

Elle déposa un peu d'argent qu'elle avait économiser et ferma la porte de l'arrière boutique derrière elle. Elle avait conscience que cela était dur pour la vieille dame de la voir partir ainsi mais elle n'avait pas le choix. Mais elle espérais que la vieille femme lui parlerais avant qu'elle ne parte de la ville.

______________________________________________
Que la vérité éclate !


MessagePosté le: Mar 26 Juil - 09:51 (2011) Répondre en citantRevenir en haut
Premier Rêveur
Maître Rêveur


Inscrit le: 07 Juin 2007
Messages: 315


La vieille herboriste la rattrapa lorsque la jeune fille sorti de la boutique. La tirant brusquement par le bras, elle la fit se retourner et sans crier gare, lui décocha une claque de l'autre main qui vint rebondir sur la joue gauche de Lamya.

Alors que la jeune fille la fixait l'air ahuri et que sa joue commençait lentement à rougir, la vieille herboriste tira la petite souris qu'était devenue Lamya à l'intérieur de sa boutique et referma la porte.

- "Jeune fille ! je ne sais pas pourquoi tu dois partir si précipitamment de cette ville et pourquoi cette Marte te pourchasserait ainsi dans tous les faubourgs pour, après t'avoir chassé de chez elle, t'y enfermer à jamais ! Mais je sais une chose, tu n'entreprendras pas ce voyage seule ! Et avec cet état d'esprit, rejoins Lyne et elle te renverra ici-même encore plus vite !"

Ses yeux lançant des éclairs, la vieille herboriste prit un air menaçant comme lorsqu'elle grondait Lyne des années plus tôt lorsque celle-ci dépassait les bornes.
Le stratagème semblant fonctionner sur la jeune fille refroidie pour un temps, la vieille dame se calma et la reconduisit dans l'arrière boutique.

- "Maintenant, reprends ton argent. Tu en auras plus besoin que moi. Et essaye d'agir avec sang-froid et réflexion. Deux qualités indispensables pour une bonne guérisseuse !"

Lamya rassise à sa place, la vieille dame alla rechercher sa tasse de tisane et s'assit de l'autre coté de la petite table au centre de la pièce, entre Lamya et la porte donnant vers la sortie.

- "Une chose est sûre. Même si je te donnais tout de suite le nom du lieu où se trouve Lyne, tu ne pourrais pas partir avant plusieurs jours à moins d'y laisser assurément ta vie. Et je sais aussi que tu n'as rien à craindre de cette terrible mangeuse d'enfants, elle ne te trouvera pas ici."

La vieille dame trempa lentement ses lèvres dans le breuvage chaud et fumant qu'elle couvait de ses mains et en profita pour constater jusqu'où ses paroles infusaient dans l'esprit de la jeune inconsciente. Car c'est ce qu'elle était...

- "Donc, je te repose la question. Que décides-tu ?"

______________________________________________


MessagePosté le: Mer 27 Juil - 00:23 (2011) Répondre en citantRevenir en haut
Lamya
Fanãr


Inscrit le: 24 Juil 2011
Messages: 33
Féminin


Lamya sourit intérieurement. La vieille femme avait réagi. Seulement elle ne s'attendait pas à ce que la vieille dame la gifle. Surtout du côté gauche. Si elle l'avait fait plus fort elle aurait découvert la marque qu'elle avait sur l'oeil. Une bizarre marque, surtout qu'elle était sur l'oeil. Elle mit les bras derrière sa tête et soupira :

- Ce que je veux, ce que je décide , c'est que tu me donnes la réponse tout de suite. Et garde l'argent, je te dois bien ça. Et puis j'en ai d'autres. Je ne contais pas partir seule. J'ai un copain qui aimerai voyagé. C'est parents sont morts, il n'a plus rien à faire ici. Et il faut quand même que je retourne chez Marte. Pour prendre mes affaires.

Le soleil se couchait et la jeune fille avait complètement oublié ses affaires. Rah, ce n'était pas un bon début. Mais bon pas la peine d'inquiéter encore plus la vieille femme. Et puis, elle se rendit compte que même les vieilles femmes pouvait être méchante. Et que elle n'avait pas fait se qui faut pour la calmer. Elle agita ses mains devant elle et dit d'une voix bizarre:

-Heu, oublie ça, hein ? Ca vos mieux.

Et puis elle se rendit compte d'une seconde chose. La patience. Voilà ce qui lui faudrait pour débuter son voyage. La vieille femme venait de lui apprendre quelque chose sans s'en rendre compte, enfin elle supposait:

- Bon d'accord, je vais attendre un peu avant de partir, mais pas plus de deux semaine. Ca m'aidera à faire mes préparatifs. En attendant j'ai lu, certes, je sais des choses mais la pratique me manque. Cela te convient-il ? Et je partirai avec mon ami, bien sûr.

______________________________________________
Que la vérité éclate !


MessagePosté le: Mer 27 Juil - 09:28 (2011) Répondre en citantRevenir en haut
Premier Rêveur
Maître Rêveur


Inscrit le: 07 Juin 2007
Messages: 315


La première réaction de Lamya déçut fortement la vieille herboriste. Cela dut se voir sur son visage car la jeune fille se ravisa soudainement.

- "C'est déjà plus raisonnable ! Mais je ne peux pas dire que ça me convient..."

Sur ces dernières paroles, une sorte d'accord tacite les lia pour, au moins, deux semaines. Les deux partis sans doute à court d'idées, de longues minutes s'écoulèrent sans qu'aucune des deux ne prenne la parole. Chacune se contentait de siroter sa tisane en silence le plus lentement possible pour retarder le moment où le cours des choses devrait reprendre.

Soudain, la vieille herboriste rompu le silence.

-" Mais bon... Ai-je vraiment le choix ? On s'en contentera pour l'instant..."

Lançant ses deux mains décharnées sur ses cuisses, un claquement sec retentit dans la petite pièce et l'herboriste banda les muscles de ses membres pour s'extraire de sa chaise. Faisant craquer les os de son dos, elle sortit de la pièce et revint s'installer à son comptoir.

Faisant signe à Lamya de la suivre, elle attendit que la jeune fille soit à sa hauteur pour prendre la parole.

- "Je me nomme Elena mais durant les deux semaines qui suivront, je veux que tu t'adresses à moi en utilisant "Madame" ou maître, bien que je n'aime pas tant ce terme. Les vieilles personnes aiment qu'on leur montre du respect, c'est comme ça et je souhaite que tu en tiennes compte. Et bien évidement, il va de soi que tu me vouvoieras."

Elena, puisque c'est son nom, tendit une main et attendit que Lamya la serre en signe d'accord.

______________________________________________


MessagePosté le: Jeu 28 Juil - 01:41 (2011) Répondre en citantRevenir en haut
Lamya
Fanãr


Inscrit le: 24 Juil 2011
Messages: 33
Féminin


Lamya était soulagée, elle sourit et serra la main d'Éléna. Ca ne la dérangeait pas de l'appeler madame et de la vouvoyer car elle faisait la même chose avec Madame Marte.
- Oui, madame !
C'est alors que quelqu'un de bizarre entra et resortit aussitôt avec un air ahuri de la boutique. Lamya regarda la vieille dame et éclata de rire.
- Ouh, ça fait du bien ! dit elle une fois calmée, Cela fait tellement longtemps que je n'ai pas ri. Je n'en ai plus l'habitude.
Et elle reparta dans un fou rire. Elle dû se tenir contre le comptoir tête baisser, quand elle se releva environ cinq minute après elle avait les larmes à l'unique œil que l'on voyait.
- Bon, il faudrait que j'aille chercher mes affaires. A tout à l'heure, dit elle avant de courir et de revenir deux minutes plus tard avec un sac pas trop rempli.

______________________________________________
Que la vérité éclate !


MessagePosté le: Dim 14 Aoû - 10:09 (2011) Répondre en citantRevenir en haut
Premier Rêveur
Maître Rêveur


Inscrit le: 07 Juin 2007
Messages: 315


Elena fut étonnée par la vitesse que fit preuve sa nouvelle apprentie pour aller chercher ses affaires et ne put réprimer une remarque teintée mi d'étonnement mi de malice.

-" Mais, tu étais ma voisine depuis tant d'années et je ne le savais même pas ? Pour être allée chercher tes affaires si vite, je ne vois que cela !"

Elena alla ensuite fermer la porte de la boutique.

-" Il se fait tard. Je ne reçoit plus personne une fois le soleil si avancé dans sa course. Nous allons un peu nous dégourdir les jambes, puis, nous passerons à table."

Elena prit une sorte de châle pendant à un crochet et sortit par une porte donnant sur l'arrière du bâtiment.

______________________________________________


Dernière édition par Premier Rêveur le Lun 5 Sep - 16:14 (2011); édité 1 fois


MessagePosté le: Sam 27 Aoû - 16:02 (2011) Répondre en citantRevenir en haut
Lamya
Fanãr


Inscrit le: 24 Juil 2011
Messages: 33
Féminin


Lamya la suivit après avoir fouillé un bon moment dans son sac pour en sortir une veste pas très propre. Elle dû un peu courir pour la ratraper. En faites, Lamya habitait à quelque rues d'ici. Mais Madame Marte voulait toujours qu'elle soit à l'heure, alors elle avait appris à courir vite, très vite.
Mais elle était un peu fatiguée... Pfff, elle aurait préférée dormir, mais bon, après tout c'était Elena la maître et elle l'apprentie. Pourtant, elle sentait que sa allait lui faire du bien.

En chemin, elle pensa. Elle se demandais si un jour elle retrouverais sa famille. Ou au moins leurs tombes... Et elle se réjouissait de voir la tête de Lyne quand elle la retrouverai ! Elle se disais aussi que la réaction de Elena était bizarre . Pourquoi diable sa nouvelle maîtresse avait tant insisté pour qu'elle reste plus longtemps. Mais bon, elle ne connaissait rien du monde extérieure, alors... Elle avait l'air de tenir à la jeune fille. Cette idée fit sourire Lamya qui se retiens pour ne pas la serrais fort dans ses bras. La vieille femme aurait trouvé ça très bizarre !

Elle marchais depuis un petit moment quand Lamya s'assit et contempla le soleil. Puis elle tourna et fit un beau sourire à Elena. Avant de soupirer un grand coup. Puis elle posa la question qui lui brûlai les lèvres, mais qui pourtant n'avais pas beaucoup d'intérêt:

-Dites Madame, avez-vous des enfants ?

______________________________________________
Que la vérité éclate !


MessagePosté le: Lun 29 Aoû - 16:53 (2011) Répondre en citantRevenir en haut
Contenu Sponsorisé









MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:47 (2017) Revenir en haut
Répondre au sujet






Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation


Les Sept Contrées du Grand Rêve © 2007-2017
Powered by phpBB © 2001-3 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com