Connexion







 Retrouvaille et rencontre; le vrai boulot commence...

Lyne Oxalis
Fanãr


Inscrit le: 09 Juin 2007
Messages: 51
Localisation du personnage: La Péninsule des Brumes
Féminin


C'était pendant un beau matin brumeux que nos deux jeunes femmes arrivèrent au port de la capitale de l’Archipel, Fabiãs. Mais la journée s’annonçait belle et fraîche.
Aux abords du quai, les marins s'était activés sur le pont. Lyne avait alors emmené Lamya dans un morceau du bateau qui ne gênait pas les hommes dans leur effort. La jeune apprentie était absorbée pour leur travail, elle n'avait jamais vécu toute cette agitation. Lyne la laissa apprendre autre que son art, elle devait aussi apprendre du monde et des autres êtres.

Reposant le pied depuis des mois sur sa terre d'origine , Lyne eut une pensée pour une vieille connaissance qui serait contente de la revoir. Tous ces voyages lui permettaient de tisser des liens avec des personnes admirables. Rajustant son paquetage sur son dos, elle jeta un coup d’œil à Lamya pour voir si celle-ci la suivait bien. La guérisseuse prit alors le chemin qui devenait une habitude. Elle ne pouvait pas aller autre part que là quand elle arrivait à Fabiãs, c’était un peu comme avec Elena. Mais elle ne partageait pas le même lien qu’avec son mentor. Celui avec la vieille dame était beaucoup plus fort.

Traversant le port de sa longueur, Lyne ne faisait plus attention à ce spectacle, mais elle surveillait quand même Lamya qui elle n’était pas habituée et qui risque de s’arrêter pour admirer quelque chose. Puis arrivée à presque l’extrémité du port, Lyne bifurqua dans une rue perpendiculaire à celle du port.

La Fanãr s’arrêta alors devant une petite maisonnette un peu bancale. Elle abritait une petite famille de pêcheur. Lyne les connaissait bien pour les avoir soignés et surtout avoir assisté aux deux accouchements. Les deux jeunes femmes s’était attachées et quand Lyne revenait à la capitale c’était ici qu’elle logeait. Aliya, la maîtresse des lieux, y tenait fortement, elle ne pouvait pas tolérer autre chose comme moins de logement pour la guérisseuse.

C’est donc avec aucune hésitation que frappa à la porte Lyne, celle-ci s’ouvrit timidement après quelques minutes avant de s’ouvrir en grande dévoilant une jeune femme plus forte que Lyne mais plus petite que celle-ci. Elle avait de cheveux bruns coupés à hauteur d’épaule. Mais le plus surprenant pour quelqu’un qui n’avait pas l’habitude de côtoyer de Fanãris était leur petite différence de couleur d’iris. Aliya avait ceux-ci couleur d’or.

La jeune mère attrapa affectueusement Lyne et la serra contre elle. Puis l’éloigna un peu d’elle, elle commença à l’examiner, avant de lancer dans leur propre langage des Fanãris :
- "J’ai l’impression que tu as encore maigrie mon amie. Tu devrais faire plus attention !"
Puis elle remarqua la présence de Lamya dans l’ombre de Lyne. Se détournant un peu de la guérisseuse, elle lâcha :
- "Qui est cette jeune fille ?"

______________________________________________
Chaque plante me livrera ses secrets...



MessagePosté le: Jeu 10 Jan - 00:19 (2013) Répondre en citantRevenir en haut
Publicité







PublicitéSupprimer les publicités ?


MessagePosté le: Jeu 10 Jan - 00:19 (2013) Revenir en haut
Lamya
Fanãr


Inscrit le: 24 Juil 2011
Messages: 33
Féminin


Arriver au port Lamya s'extasia. Les ports n'avaient pas de secret pour elle pour avoir habiter la plus grande partie de sa vie à Port-aux-brumes, mais tout de même, ce n'était pas la même chose ! Cependant bien que la jeune fille fut habituer à toute cette agitation pour avoir souvent accompagner son ami Fabien au port, elle s'extasia quand même devant tous ses gens et leurs durs labeurs. Ici, les méthodes étaient un peu différentes et tous ces êtres inconnus de la jeune femme la fascinait.

Il y avait un monde fou dans la petite ville mais Lyne ne se laissa pas abattre, elle devait avoir l'habitude ! Ce qui était bien sur le cas de Lamya mais dans cette ville totalement inconnue elle se sentait un peu perdue. Elle regardait furtivement à droite et à gauche mais n'osait s'extasier devant tel ou tel chose de peur de perdre son mentor, d'ailleurs elle la suivait de très près. Peut être un peu trop d'ailleurs car elle failli trébucher quand celle-ci s'arrêta brutalement devant une maisonnée.

Avec toute cette agitation, Lamya n'avait même pas remarquée que Lyne avait suivit scrupuleusement un chemin tel un zombie. Et elle se demanda si la jeune femme venait souvent ici. C'est vrai qu'elle n'était qu'une simple humaine mais peut être pas son mentor ! Elle essaya de se remémorer le nom de cette race et c'est particularités. Alors oui, certes, le port était bondé de monde de toute race mais la plupart était des fanar tous de même ! Mais bon, pas le temps de réfléchir plus à ça que quelqu'un ouvrit la porte, Lamya était tellement perdu dans ses pensées qu'elle ne réagissat pas de suite.

- "Qui est cette jeune fille ?"

La jeune fille ne comprenait pas cette langue chantante qui lui était inconnue. Elle l'avait entendue un peu partout dans la ville. Elle remarqua alors que la dame parlait elle. Elle regarda son mentor complètement paniquée.

______________________________________________
Que la vérité éclate !


MessagePosté le: Sam 16 Fév - 13:05 (2013) Répondre en citantRevenir en haut
Lyne Oxalis
Fanãr


Inscrit le: 09 Juin 2007
Messages: 51
Localisation du personnage: La Péninsule des Brumes
Féminin


- "Cette jeune fille est mon apprentie. Elle se nomme Lamya mais ne parle pas cette langue. C'est pour cela qu'elle fait de grands yeux.", répondit la guérisseuse avec un petit rire devant l'air paniqué de la jeune fille.

- "Depuis quand tu as pris sous ton aile une âme perdue ? Je pensais que tu ne ferais pas cela de sitôt..." Elle s'arrêta un moment avant de reprendre de plus belle: "Mais que je suis impolie. Rentré donc, il faut meilleur à l'intérieur."

La jeune femme s'effaça du seuil pour laisser entrer ses invités. Elle les emmena alors dans sa demeure puis les fit asseoir dans des fauteuils assez confortables.

- "Alors ma chérie, combien de temps comptes-tu rester dans notre belle cité? Et ne crois pas qu'une bouche en plus à nourrir ne me gêne pas, tout le contraire, je suis impatiente de connaitre ton apprentie et savoir comme elle est arrivée sur ton chemin."

Lyne resta assez vague sur son séjour. Elle ne savait jamais prévoir s'il y allait avoir beaucoup de demande ou pas. Les maladies ne se commandent pas.
Puis elle lui relata alors son épisode avec Lamya quand celle-ci lui avait demandé d'être sans apprentie, mais elle garda la plus part des informations sur sa première rencontre avec la jeune fille. Elle voulait d'abord comprendre avant de divulguer l'histoire de la fillette.

Après cette petite histoire, leur hôte leur demanda alors:

- "Voulez-vous boire quelque chose ?"

Lyne se retourna alors vers son apprentie qui avait suivi la conversation sans rien comprendre. Elle semblait perdue et mis à l'écart.

- "Notre hôtesse te propose de boire quelque chose. Veux-tu?"

______________________________________________
Chaque plante me livrera ses secrets...



MessagePosté le: Mer 20 Fév - 22:37 (2013) Répondre en citantRevenir en haut
Contenu Sponsorisé









MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:26 (2017) Revenir en haut
Répondre au sujet






Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation


Les Sept Contrées du Grand Rêve © 2007-2017
Powered by phpBB © 2001-3 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com